Page 10

Rapport d'activité 2013

Commission d'information et de suivi de la DIB – Rapport d'activité 2013 Page 10 sur 15 pour en trouver l'origine. Ces informations sont transmises à l'hygiéniste cantonal du travail, (qui réalise également ses propres campagnes de mesures) et aux spécialistes de la SUVA, en charge au niveau suisse du suivi des travailleurs. 77 substances sont mesurées dans le cadre du programme de suivi d’hygiène du travail, 59 COV/BTEX, 10 amines et 8 nitroaromates. L’adéquation des équipements de protection individuelle aux tâches effectuées et à l’exposition est aussi vérifiée. En été, les températures dans les halles peuvent dépasser 40°C. Dans ces conditions, les travailleurs, étant dans des combinaisons plastifiées étanches, transpirent beaucoup, ce qui peut provoquer des variations de certains paramètres. Le médecin du travail évalue la situation au cas par cas et, le cas échéant, peut estimer si une variation est liée aux conditions de température ou à une autre raison. La Commission Environnement-Sécurité, qui se réunit environ une fois par mois, est composée de représentants des consortiums chargés de l’assainissement, de bci et ses experts et du Canton. Elle accompagne étroitement le déroulement des travaux à la DIB. Résultats 2013 Qualité de l’air Les résultats ne montrent aucune anomalie significative ; les valeurs sont restées basses durant l’ensemble de l’exercice. Pour les émissions comme pour les immissions, aucun dépassement de valeurs limites n’a été constaté lors de la grande majorité de l’exercice 2013. Quelques brefs dépassements des valeurs d’émission fixées par le Canton ont toutefois eu lieu, comme par exemple début avril lors d’un brûlage à haute température des dépôts de matières organique accumulés sur le garnissage des chambres de combustion et qui réduisent l’efficacité de l’oxydation6. Cette opération de maintenance préventive, appelée « burn-out », a été répétée début octobre. Avant l’ouverture de la halle d'excavation, les pompiers du SDIS 68 (Service départemental d'incendie et de secours du Haut-Rhin) ont procédé à des mesures de la qualité de l’air intérieur, et, pendant le déplacement, ont réalisé des mesures supplémentaires sur le site. Trois nouvelles stations de mesure d’immissions avec capteurs passifs ont été mises en place pour la phase de déplacement de la halle à Bonfol, Beurnevésin et Pfetterhouse et des mesures régulières par échantillonnage actif suivi de screenings ont été effectuées à Bonfol et à Pfetterhouse. Suite à l’ouverture de la halle d'excavation, une augmentation très faible des concentrations de certaines substances a été constatée aux stations de mesure des immissions placées sous le vent, sans pour autant montrer un impact significatif sur la qualité de l’air. Les substances mesurées étaient celles présentes habituellement dans le suivi des émissions à la cheminée. Enfin, on peut relever de brefs basculements de l'installation de traitement de l'air sur les filtres à charbon actif, ainsi que durant la période entre fin août et début novembre, 6voir RISER-Air 17/13, p. 9.


Rapport d'activité 2013
To see the actual publication please follow the link above