Page 11

Rapport d'activité 2013

Commission d'information et de suivi de la DIB – Rapport d'activité 2013 Page 11 sur 15 durant la phase de déplacement de la halle. Le charbon actif usagé a été remplacé en juin et envoyé en régénération. Des experts en qualité de l’air : le consultant pour l’exploitation, le responsable du laboratoire d'analyses et l’exploitant de l’installation se coordonnent régulièrement (de gauche à droite). Qualité des eaux En ce qui concerne l'écoulement d'eaux dans la décharge, la partie nord de la décharge est séparée hydrauliquement de la partie sud par une digue naturelle. Même si cette digue ne présente ni la forme ni la dimension attendues, à ce jour il n'y a pas eu d'infiltrations d'eau du côté nord vers le côté sud déjà excavé. Les faibles écoulements émanant du côté sud avant le déplacement de la halle sont récupérés par pompage vers la chambre principale pour éviter des recontaminations. A partir de cette chambre, les eaux sont soit transférées pour traitement à la STEP de la DIB ou évacuées à la station d'épuration industrielle de ProRheno à Bâle si la capacité de traitement sur site est insuffisante; les installations de drainage des lixiviats ont été déconstruites dans la partie sud de la décharge (elles restent en fonction sur la partie nord). Le suivi de la STEP a montré un fonctionnement normal, tributaire toutefois des situations météo en ce qui concerne la teneur en ammonium (plus haute par temps froid). La surveillance des eaux de l’environnement a également montré des résultats stables. Ces résultats ont été confirmés par la grande campagne de juin 2013. Santé et sécurité des travailleurs Dans le cadre de la reprise des travaux pour la deuxième étape, le canton a souhaité réintroduire la mesure du benzène urinaire. Un essai d’une nouvelle combinaison de protection ne s’est pas révélé concluant du point de vue confort, si bien que le modèle actuel a été gardé. Une formation spécifique a été renouvelée pour tout le personnel engagé sur le site avant la reprise de l’excavation, après la pause de quelque 100 jours dans l’exploitation. Divers exercices d’alarme ont complété le dispositif.


Rapport d'activité 2013
To see the actual publication please follow the link above