Page 4

Rapport d'activité 2013

Commission d'information et de suivi de la DIB – Rapport d'activité 2013 Page 4 sur 15 communal, devient membre suppléant en remplacement des personnes en charge précédemment.  Commune de Beurnevésin: Daniel Egloff, Maire (siège laissé temporairement vacant).  Syndicat Unia: Mme Emilie Moeschler, secrétaire régionale d'Unia Transjurane, en remplacement de M. Pierluigi Fedele. En outre, trois personnes ont quitté les institutions qui les avaient déléguées, et leurs successeurs n’avaient pas été désignés durant l’exercice sous revue:  Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) Franche-Comté: Mme Aurélie Gardès, suppléante (dès septembre 2013)  Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) Alsace : M. Matthieu Gerlier, titulaire (dès septembre 2013)  Préfecture du Haut-Rhin : M. Yves Camier, sous-préfet (dès octobre 2013). La Commission souhaite une cordiale bienvenue aux nouveaux représentants et adresse ses vifs remerciements aux personnes qui l’ont quittée durant l’exercice 2013. 3.- Suivi du projet d’assainissement Durant l’année sous revue, l’excavation et la préparation des déchets de la décharge a continué à un rythme moyen supérieur à 800 tonnes par semaine. Aucun incident impliquant une mise en danger quelconque n’est à signaler. Rappelons que depuis la remise en exploitation en mai 2011, suite à l’interruption due à l’explosion survenue dans la halle d’excavation en juillet 2010, toutes les manipulations de déchets dans cette dernière ont lieu par l’entremise d’engins télécommandés et hors de toute présence humaine. La première étape terminée, les quantités de déchets à excaver et à incinérer ont été réévaluées à la hausse, si bien qu’aux 134'000 t initialement prévues incluant les 114'000 t de déchets chimiques déposées durant la période d’exploitation, doivent être ajoutées quelque 41'000 t de matériaux argileux ne pouvant être séparées, entraînant une augmentation des coûts de l’assainissement de quelque 30 millions de CHF et un allongement de la durée du projet avec une fin de l’excavation désormais prévue au printemps 2016. Au 31.12.2013, 53 % de l’inventaire réévalué avait été envoyé en incinération. Parallèlement aux déchets à incinérer, ce sont plus de 50'000 t d’argile faiblement contaminée qui ont déjà été éliminées dans des cimenteries suisses. Lors de chacune de ses séances, la Commission a pu suivre avec précision l’avancement de l’enlèvement des déchets à incinérer et des matériaux contaminés éliminés en cimenterie. Surplus de déchets à incinérer


Rapport d'activité 2013
To see the actual publication please follow the link above